J’écrirai

par Istina

J’écrirai sur l’ennui, l’entre-deux, l’impassible
Le terreau fertile père de tous les possibles
Mais aussi le nid d’un silence irascible
Je baladerai ma plume entre les nuages gris
D’un quotidien indistinct, morne, sans souci
Tout en espérant au fond de mon cœur le plus rouge
Que partout couve l’orage

th (24)

Publicités