Avale

par Istina

Doucement
Avale mes mots
Comme de l’ambroisie
Si tu as de la chance
Ils te tueront
Si tu ne les comprends pas
Ils te laisseront
Intact-e
Comme au premier jour
Avant le premier mot
Du premier poète

Doucement
Je me sens mourir
Comme je lis tes mots
Simples et beaux
Et je m’étonne
Ou je le feins
De tant de gris
Dans le quotidien
Un triste amour
Aurait-il balayé les couleurs
De ton cœur ?

Je suis naïve
De croire que je pourrai te déchiffrer dans tes archives

plumeetencre2

Publicités