Dévaluée

par Istina

Je suis un doute lancinant
Une couleur passée à l’eau froide des sentiments
Je suis une migraine abstraite
Une attente jugée lente par les gardiens de l’infini
Dans le non-dit
Le non-agir
Assise à la gauche du saigneur
Tout en me gardant bien de me souvenir
Je suce les regrets ankylosés comme des bonbons à l’arsenic
Ressassant des relents d’amours trépassés
Sans penser à demain
Pour ne pas céder aux sirènes de l’espoir
Désormais
Submergée par le bruissement du silence
Je suis un
Vulnérable
Pile au milieu du néant rouge de mes sens engourdis
Le cœur en jachère
Attendant qu’on récupère ses morceaux éclatés
Qui ont la valeur du sable dans le désert

désert10

Publicités