La liberté

par Istina

C’est qu’on avait l’habitude de leur dire quoi faire
Quoi penser
Quand la liberté se présenta ils se trouvèrent démunis
Et ils lui dirent
Que va-t-on faire de toi
Tu nous encombres
Liberté
Nous étions à l’abri derrière les barreaux de la dépendance
Et tout à coup
Il nous faut agir par nous-mêmes
C’est pourquoi Liberté
Tu dois nous donner un maître
Une école
Et des épreuves
Afin de nous départager sur un sentier qui nous mènerait à toi

La liberté que l’on refoule
La liberté aurait pu répondre
Elle était libre de le faire
Mais elle se tut
Et les laissa construire
Leurs écoles
Leurs systèmes
Tout en jurant que l’on ne l’y trouverait point.

Et c’est depuis que dans le monde
Des ignorants s’inclinent
Devant d’autres ignorants
En leur donnant des tas de titres honorifiques
Tandis que ceux qui savent
– les enfants –
Sont forcés de plus en plus tôt
A quitter le monde de l’enfance

C’est pourquoi régulièrement
La liberté s’arrache les cheveux
Qu’elle a longs courts noirs blancs blonds fins raides épais frisés
Et même un peu roux auburn bouclés châtain
Les humains les ramassent pour faire des tresses
Avec lesquelles ils s’attachent entre eux
Tels sont les humains

des-cha-nes-rouillees-illustration_18704_w250

Publicités