Ecorchée

par Istina

Je suis langage incarné
La source pétrifiée des métaphores incandescentes
Des images léchées par le feu

Je suis l’omission
Le mensonge oublié
Le crime pardonné
Le viol enluminé
Le substrat

Je suis toute une
Et les contours glacés d’un été sans lune
Promettent réparation
D’un avenir distinct

Consolation solitaire, je suis un verbe branlant
Écorché rouge
Baiser

flamme-1_2642183

Publicités