Rouge

par Istina

Rouge de honte
Me suis levée
Foule discordes
Avortées
Plus vive que morte
J’ai balancé
Toute mon escorte
De gardes ailés
L’amour suprême
A mes côtés
Me guidait même
Révoltée
Pour des ratures
Sur le papier
Rien n’est plus sûr
Désormais
Trouer ma peau
A trop frotter
Chercher l’apôtre
Pour le sauver
Nombre d’indices
Sont ignorés
Diable, malices
De mijaurée
Je n’ai plus la force
De me terminer
Rien qu’une écorce
A décoller
A même la chair
J’ai embrassé
Toutes tes douleurs
Humanité
Comme un trésor
Trop bien caché
Le cœur déborde
Même attaché
Noire d’espérance
Me suis couchée
Trouble d’absences
Sans respirer

IMG_8216

Publicités