Des coups

par Istina

Dans chaque coup porté
Il y a une caresse ratée
Prodiguée par un cœur percé
Dans l’ignorance
On se tient à l’abri de nos errances
Par flemme de modifier sa conscience
On a beau jeu de fuir
De fumer et de boire
Pour déguiser notre peur du noir
En chacun de nous il y a cette part obscure
Tôt ou tard on a beau faire
Il nous faut affronter notre propre pouvoir

Cedric-Porchez-Caresse-54059

Publicités