Evasion

par Istina

Indépendamment de toute logique j’évolue
apprend à danser sur des rasoirs
Le soir, j’essuie sur mon ardoise mes comptes avec la vie
j’essaye.

Nos douleurs sont précieuses et pour garder vivante la mélodie des larmes
je tente d’extraire un échantillon d’âme
de ces liquides amers et salés comme l’eau de la mer
Que dans ses profondeurs reposent à tout jamais
les souvenirs qui tuent aussi sûrement que le viol assassine la vertu 

Aux démons des eaux j’ai versé mon obole pour que mes nerfs se lissent
Complice du silence, je l’avoue
mais me dévoue sans complaisance à la fureur qu’arborent mes pairs

Indifférente à la critique j’avance
Impermanente mon bateau glisse et j’apprivoise les fantômes qui s’immiscent entre les voiles
Dans la brume tout se précise la parole incise les nuages
pour faire surgir une pluie d’images où se dessine ma trajectoire

décrivant des chemins d’évasion comme des cercles lumineux dans le noir

evasion

Publicités