Parade

par Istina

Lèvres inscrites sur visage de feu
Fente allongée par où l’éther ondule
Œil affronté au milieu du lent cyclone du jour
Je vous entends
Radicalement pesés par le très haut
Comme attributs de la nouvelle justice
Terrestre
Goûtons la fièvre froide du poète anesthésié
Admirons la parade

photos_de_levre-t1

Publicités