Explore

par Istina

Comme un clown triste
Je peins une façade de couleurs
Pour oublier la tristesse du monde
En un claquement de doigts
Je me retrouve au pôle positif
Dansant sur un sol de cœurs battants
Les yeux tournés vers la face lumineuse de l’enfer
Nos egos forgés par les épreuves
Présentent un sourire de gratitude
Il n’est pas donné à tout le monde
D’arriver au sommet d’une montagne
De se retourner pour voir que l’on a survécu
Et d’entonner un petit refrain
Avant de se lancer avec volupté
Dans la prochaine escalade

Seules nos cicatrices nous appartiennent
Tatouées à même la conscience
Ne cherche plus
L’illusion d’être compris
Fais
Ce que personne d’autre n’aurait fait à ta place
Il est une réalité tragique
Ou rien n’a de sens
Mais prend ton pinceau
Trempe-le dans tes larmes
Dans un bout de ciel bleu
Et dessine ton chemin

Tu n’aboliras pas la tristesse
Tu te laisseras envahir
Par les épines et par les roses
Mais avec un sourire de fortune
Tu pourras en changer des mondes
Tu donneras
Des couleurs à la colombe
Une touche de noir à l’arc-en-ciel

Sans être malhonnête
Accepte
L’ambiguïté du tao

Tu ne seras jamais heureux sans être égoïste
Et chaque mur brisé
Est une prison de moins sur la planète

Ce texte n’est pas un guide
Ni même un vrai poème
Juste quelques états d’âme
D’ailleurs
Méfie-toi des leaders
Comme des êtres supérieurs
Et de ceux qui prétendent avoir tout compris
Disons-le tout net
Parfois ce monde est merdique
Tout n’est pas magnifique
C’est plutôt dur de vivre pour la plupart
Mais ne sois pas esclave
De faits extérieurs
Invente ta liberté
Explore

RTEmagicC_45431_ciel-halo_txdam35873_9dd4e4

Publicités