Sans voler

par Istina

Tes caresses se brisent
Sur la falaise de mes souvenirs
Une ombre effacée
Par la lune du silence

Mon cœur est un violon
Sans archet
Mes mots autant de flèches
Sans archer
Violente architecture
D’une voix sans tessiture

Les tessons de mon âme
Blessent ce poème de chair
Le voile est déchiré
Il n’y a rien derrière

Lumière de mes nuits
Pour une plume invalide
Un océan avide
Un soleil avide

Une pulsion me guide
Comme une émulsion d’êtres
Une soif de devenir
Indifférente au paraître
Parée de mes joyaux
Courage et innocence
J’ai fait couler mon sang
Pour noyer ma raison

C’est la cinquième saison
Une pluie sans répertoire
Pour printemps déclassé

Cigarette glacée
La première des dernières
En espérant hier

Le grand retour des larmes
L’incendie sans les flammes
L’habitude du foyer
Latitude sans loyer

Prendre racine
Et s’envoler

10981174-musique-de-violon-sur-fond-noir-photo-artistique-de-chaine-instrument-musical

Publicités