Si j’avais une autre vie

par Istina

Si j’avais une autre vie, je commencerais par apprendre le NON salvateur pour que mon OUI ait la valeur de l’acceptation plénière et de la jouissance du recevoir

Si j’avais une autre vie, j’enverrais promener tous les penseurs pour sentir dans ma chair les aspérités de la sagesse éphémère et concrète

Si j’avais une autre vie, je ne serais soumise qu’à mes désirs au mépris des règles arbitrairement posées par les élites dominantes

Si j’avais une autre vie, je ferais en sorte que ce soit la dernière

Si j’avais une autre vie, je la passerais à écrire mes doutes et mes fureurs jusqu’à ce que la vérité explose au visage des aveugles volontaires et que le monde en soit tourneboulé

Si j’avais une autre vie

Mais je n’ai qu’une vie et elle est déjà bien abîmée. Il me reste peut-être une heure peut-être un jour ou bien cent ans

Mais je n’ai plus le temps

Je n’ai plus le temps de récupérer ma dignité noyées dans les égouts des préjugés et concepts liberticides
Mon esprit enferré par une éducation orientée vers la soumission à l’ordre patriarcal
Ma honte qui se cache à elle-même
Je n’ai plus le temps que d’enterrer les sédiments de ma colère
Pour qu’un chercheur acharné puisse en extraire le sens obscur
Et peut-être en saisir une étincelle pour allumer à son insu
Une autre vie

étincelle du coeur 1

Publicités