De l’amour véritable

par Istina

A celleux qui cherchent la sécurité dans l’amour
Je dirai que l’amour est un chemin tumultueux
Sur ce flot d’incertitude qu’est la vie

A celleux qui veulent apprivoiser l’amour
Je dirai que l’amour est un roseau sauvage
Que l’on ne peut dompter sans le dénaturer
Et le départir de sa beauté originelle

A celleux qui cherchent à enfermer leur amour
Je dirai que cette émotion ne souffre aucune cage
Et que les liens qu’on lui attache ne font que nous éloigner de l’amour

Car l’amour est un torrent que l’exigence assèche
Pour y tremper ses lèvres il faut se mettre à genoux

Et l’amour est une montagne dont on n’atteint jamais le sommet
Il faut lever les yeux vers elle tout en sachant
Que notre vie ne suffira pas à en faire l’ascension

Son chemin est parsemé de petites attentions
Mais les gestes les plus tendres ne font pas l’amour
Tout comme il ne suffit pas de se couvrir de plumes pour s’envoler

A celleux qui veulent attraper l’amour
Je dirai que l’amour est l’ultime abandon

A celleux qui veulent se souvenir de l’amour
Je dirai que l’amour est l’oubli de soi
Il se fait et se défait en dehors de toute volonté

Enfin à celleux qui veulent se protéger de l’amour
Je souhaite qu’au sein de leur forteresse
Se dissimule une graine d’amour qui percera la pierre
Car l’amour est la goutte d’eau qui vient à bout de l’incendie
Et la flamme qui fait reculer la vague de la solitude

A celleux qui voient l’amour comme un remède
Je ne sais pas quoi dire
Sinon

Que bien des amours portent en elles le poison
Les chaînes et les prisons

Que seul le véritable amour libère
Et que l’amour libère seulement les êtres véritables.

liberte.73179

Publicités