Comme si

par Istina

Regardez-moi comme si je venais de sortir d’un sarcophage
Pour investir un corps depuis longtemps préparé

Regardez-moi comme si je venais délivrer un message
Qui se situe moins dans mes mots que dans vos songes

Regardez-moi comme si je n’avais jamais connu le mensonge

Assise sur une pierre brûlée par le soleil
Je suis ce que j’écris

Des murmures indistincts parviennent à mes oreilles
Je vois ce que je crois

Regarde-moi

Regarde-moi comme si nous formions l’ultime espoir de la terre
Comme si nos voix à l’unisson pouvaient tout changer

Regarde-moi comme si je détenais tous les mystères
Et que je cherchais quelqu’un à qui donner la clé

On sait ce que protègent les langages hermétiques
La richesse des puissants et leur autorité
Je me suis gavée d’images et de force symbolique
Regardez-moi comme si j’étais venue tout changer

Rescapée par miracles de toutes sortes de guerres
J’ai connu la marque du fouet, le silence du harnais
Pour être pénétrée de toutes les manières
Par la violence du sujet

Regardez-moi comme si j’avais ressuscité
A force de mots d’amour, la flamme du savoir
Si je ne distingue pas le rêve de la réalité
C’est la raison pour laquelle j’ai pu m’en sortir

Regardez-moi comme si vous deviez avoir peur
De cette colère qui couve depuis l’éternité
Depuis que des peaux pâles ont profané la Science
Et inventé des fables pour la dissimuler

Regardez dans vos yeux renaître cette vieille crainte
Comme si je portais la plume du Jugement Dernier
Pesez votre cœur, ne tentez pas une feinte
Moi, je ne suis pas là pour me venger

24ddd037d98660aab556e2c7af3b12c4

Publicités