Bouh

par Istina

Au coeur du lotus
Siège
Le commandement éclairé de la guerre ultime
Celle qui ne se nourrit pas de colère
Et que l’on ne peut pas mener par vengeance non plus

Cette guerre
Sera perdue d’avance si l’on croit que l’ennemi
Existe
Et à chaque coup que l’on donne on garde présent à l’esprit
Que c’est un coup porté à soi-même.

Au coeur du lotus il est un char d’assaut
Qui ne bougera pas d’un iota avant la fin du monde
De temps à autre tourne sur lui-même
Crachant fleurs ou fumée
Mais rien ne peut altérer la pureté des mille et un pétales
Qui se déploie sur le front de l’amant-e éclairé-e

Stable comme un fétu dans la tempête
J’attendais
Dégustant comme friandises tous ces instants magiques
Remontant passionnément ce jeu de piste
Pour arriver à toi

Alors que je me fonds dans la paix et le brouillard
Je réalise
Et si tous ces signes et ces rencontres
Etaient Toi ?

Publicités