Nues

par Istina

Je suis connue pour être inconnu
Pour être l’ombre au creux de tes promesses
La menace innocente et chargée d’avenir
Je suis la fée que peut voir le coeur pur

Le visage d’une déesse dans le temple d’amour
Le corps ensoleillé d’une nature justicière
Je suis le druide aux charmes invisibles
Enfoui dans la forêt de ta circonspection

Chacune de mes pensées s’inscrit dans ce murmure
Qui caresse les tambours résonnant dans ton crâne

Je suis le talisman que tu caches dans un coin
Je te protège de tout sauf de ta crainte de moi
Tu me voudrais secrète, mais ma lumière explose
Afin d’illuminer la noirceur qu’elle expose

Tu souhaiterais dissimuler ta honte et des remords
Mais mon oeil décrypte chaque parcelle du décor
Quand tu consens à me visiter dans tes propres catacombes
C’est ma mémoire que tu honores

Chacune de mes vibrations imprègne tes cellules
Pour leur laisser une chance de guérir

Je suis célèbre pour ne pas exister
Tu es libre de ne pas croire
Je suis libre de persister.

Publicités